Pédales auto ou pas ?

En recherche de performance et de confort, vous vous interrogez sur l’utilité ou non d’adopter les pédales automatiques. Voici quelques éléments de réponse qui devraient vous aider à faire votre choix.

Pourquoi franchir le cap des pédales automatiques ?

Sur vélo de route ou sur VTT, pour débutants ou pédaleurs avertis, voici les avantages que présentent les pédales automatiques.

- Le maintien du pied fixé à la pédale, chaussure et pédale ne faisant ainsi plus qu’un. Le cycliste a alors la sensation de « faire corps » avec le vélo.

- Une augmentation considérable du rendement : pendant l’action de pédalage, un pied tire vers l’arrière pendant que l’autre droit pousse vers l’avant. Avec les pédales automatiques, l’effort fourni pendant l’action de pédalage est transféré dans la pédale sans aucune perte d’énergie. L’efficacité est alors optimale et le pédalage simplifié.
Cette efficacité se traduit naturellement par une puissance et un confort accrus pendant les phases de pédalage.

- La sécurité : conçues sur le modèle des fixations de ski, les pédales automatiques vous permettent de déchausser rapidement en cas d’arrêt brutal ou de chute. Elles sont également très simples et rapides à chausser.

- Un poids peu élevé.

- Une bonne résistance à l’usure pour vous accompagner dans vos pratiques en tout-terrain.

Débuter avec des pédales automatiques

Le passage aux pédales automatiques ne s’effectue généralement pas sans crainte de la part du cycliste habitué aux pédales plates. La peur de la chute à l’arrêt avant même d’avoir pu déchausser ainsi que celle de rester accroché au vélo sont les peurs les plus fréquentes.

Rassurez-vous et suivez ces quelques conseils avant de partir en toute sécurité, pédales automatiques aux pieds.

Tout d’abord, assurez-vous que le réglage, longitudinal et latéral, des cales de vos pédales automatiques est correctement effectué.

Sachez également que les pédales automatiques fonctionnent grâce à un système de fixation géré par un ressort. Ce dernier est réglable et permet de chausser et de déchausser plus ou moins facilement. On ne saurait dans ce cas que conseiller aux débutants de régler la tension du ressort afin de diminuer la dureté d’enclenchement.

Il est important d’effectuer correctement ce réglage. En effet, contrairement aux pédales plates, les pédales automatiques impliquent un travail musculaire différent, plus complet. Un mauvais réglage des cales peut entraîner un mauvais positionnement et par conséquent, blessures et tendinites. Pensez également à réajuster la taille de votre selle afin de trouver la position idéale sur votre vélo.

Pour les premières utilisations, il est conseillé de se familiariser avec le système d’enclenchement et de déclenchement de votre pied dans les pédales automatiques. Pour l’enclencher, engagez l’avant du pied puis effectuez une pression avec le talon pour permettre à la cale de se loger dans la pédale. Pour libérer votre pied de la pédale, effectuez un mouvement du talon de l’intérieur du vélo vers l’extérieur. Répétez l’opération jusqu’à vous sentir parfaitement à l’aise avec cette nouvelle méthodologie.

Une fois en selle, commencez sur des routes plates avant de vous aventurer sur des sentiers ou parcours plus périlleux.

N’oubliez pas que tout cycliste a besoin d’un temps d’adaptation avant de se sentir parfaitement à l’aise avec les pédales automatiques.

Comment choisir ses pédales automatiques

Sachez tout d’abord qu’il existe deux familles de pédales automatiques : les pédales VTT et les pédales route.

Pour les amateurs de VTT, il est important de définir l’utilisateur que vous êtes ! Dans le cas des utilisateurs débutants pratiquant le vélo de façon occasionnelle, des pédales automatiques d’entrée de gamme seront suffisantes.

Pour les sportifs réguliers et les compétiteurs, optez pour du matériel présentant des caractéristiques techniques idéales à commencer par leur légèreté et leur facilité de réglage. Pour les cyclistes débutants sur route, préférez des modèles de pédales à deux faces : une face automatique et une face plate. Comme les pédales route semi-automatiques, elles vous rassureront avec leur partie classique dans les moments plus difficiles et vous permettront de vous familiariser avec la partie automatique le reste du temps.

Pour les cyclistes avertis, des matériaux plus légers sont conçus pour un confort extrême même après plusieurs heures de pédalage. Ces pédales automatiques vous apportent une puissance et une stabilité maximales.

Si toutes ces recommandations vous ont conforté dans votre choix, notre dernier conseil portera sur le moment pour effectuer le passage des pédales plates aux pédales automatiques. En effet, il est préférable de les adopter en début de saison. Vous profiterez ainsi de la saison entière pour vous familiariser tout en n’imposant pas à votre corps un changement de posture en cours de saison. Vous éviterez ainsi lésions et douleurs notamment au niveau des genoux.

Retour à l'accueil