Comment choisir ses pédales VTT ?

Choisir ses pédales de VTT est plus compliqué qu’il n’y parait. Mais pas de panique, voici quelques informations pour éviter de se mélanger les pédales et pour vous assurer le meilleur choix possible.

QUELS CRITERES POUR QUELLE PRATIQUE ?

~~Pratiquant loisir : Votre pratique est exceptionnelle ou occasionnelle, le prix sera votre guide parmi des pédales entrée de gamme. Les pédales à plateforme, qu’elles soient moulées en plastique ou composées de cages démontables. Les pédales automatiques sont également à la portée de toutes les bourses.

~~Pratique intensive : Durabilité, accroche, matériaux, forme, qualité des roulements, poids, tout compte pour s’offrir les pédales qui apporteront la meilleure satisfaction. Une faible épaisseur réduira le risque d’impact avec le sol. Avec un pied plus proche de l’axe de la pédale, le pédalage est plus performant, en plates comme en auto. Il ne vous reste qu’à choisir votre modèle dans notre sélection de pièces VTT pour pratique sportive et compétition.

PEDALES PLATES, CALE-PIEDS OU PEDALES AUTOMATIQUES ?

- Pédales plates : Les pédales plates sont appréciées pour leur facilité d’utilisation, en usage loisir et pour les pratiques extrêmes. Le pied est totalement libéré pour pouvoir assurer une courbe audacieuse à haute vitesse ou pour lancer facilement un tricks en Dirt. Le contact avec la pédale est important, il faudra veiller à choisir parmi celles qui offrent une surface de contact suffisante. Pour un grip amélioré, optez pour une version à picots démontables.

- Cale-pieds : Adaptés à une pratique occasionnelle, les cale-pieds permettent un coup de pédale plus franc sans avoir à investir dans des chaussures à cales automatiques. N’hésitez pas à « mettre un coup de pédale » plus efficace en complétant vos pédales plates de cale-pieds.

- « Pédales autos » : En amateur, passionné ou compétition, les pédales automatiques associées à une paire de chaussures à cales autorisent un pédalage plus puissant, du XC à la Descente en passant par l’Enduro. L’effort sera réparti mieux entre pression ET en traction. Les passages les plus techniques pourront être négociés sans crainte si la pédale dispose d’une cage externe venant améliorer le maintien de la chaussure, sans être cliqué pour réagir au plus vite en cas de déséquilibre. Les pedales mixtes semblent être un excellent compromis entre puissance et securité

article probikeshop

Comment choisir ses pédales VTT ?
Retour à l'accueil